archives EDITOS

  • Archives 2020-23

    25 septembre 2023 : Partir de l’existant, la loi doit évoluer

    Construire en respectant l’existant, reconnu comme élément structurant qu’il faut revivifier ou transmuter (rénover plutôt que [détruire + reconstruire] = une idée d’avenir). Une nouvelle forme de" penser nos activités" est en train de devenir majoritaire : il n’y a pas lieu de faire table rase, car le passé a été le théâtre de nos choix et de notre vie antérieurs, cela a constitué une mémoire (certains diront un patrimoine), nos prédécesseurs y ont imprimé leur marque. Par ailleurs, du point de vue énergétique c’est une absurdité de détruire ce qui est toujours en bon état, même si on recycle les matériaux (ce que la loi actuellement impose), car rénover est toujours beaucoup plus favorable (un facteur x 10 est bien l’ordre de grandeur du coût énergétique entre rénovation et `[destruction-reconstruction]). Ainsi le bâti des grands ensembles dans les quartiers populaires (par exemple à la Madeleine à Chartres) peut faire l’objet de rénovations performantes et qui apportent espace et confort supplémentaires aux habitants : voir l’habitat du futur hyper connecté aux éléments.
    Du coup, il devient indispensable de faire évoluer la loi et de rendre obligatoire la rénovation lorsqu’elle est possible, plutôt que la [destruction-rénovation]. Cela doit aussi devenir une clause de tous les PLU (plans locaux d'urbanisme).
    Pour les arbres, de la même façon, la loi devra évoluer pour aller vers l’interdiction de principe de l’abattage d’un arbre, sauf arbre malade ou dangereux, là encore à inscrire dans tous les PLU.

    30 août 2023: Faites connaitre TOTAL énergies sponsor de la coupe du monde de rugby



    20 août 2023: un an après les marronniers, nos collectifs en lutte :

    dans l'article de reporterre dont le lien est ICI vous avez les infos de l'organisation du Convoi de l'eau, avec des temps forts qui concernent les collectifs de Chartres et environs:
    - le 23 août à Blois,
    - le 25 août à Orléans
    - le 26 août à Paris
    nos collectifs en lutte seront présents.

    Et pour rappel, le 22 août à 18h30 devant la CMA conférence de presse sur les un an des marronniers - voir Communique de presse 22 aout 2023 sykadapCommunique de presse 22 aout 2023 sykadap (133.29 Ko)

    11 août 2023: un salut aux SLT !

    21 juin 2023:  manifestation contre l'autoroute A154-A120 à Vernouillet

    NON A154 / A120 – Mobilisation à Vernouillet (film 21 min très soigneusement monté par Cristian pour le collectif NONA154-A112. A partager et liker.)
    et ci-dessous un résumé vidéo en 7 min par sykadap

    Johan Chapoutot est un enseignant chercheur en histoire contemporaine et il a démontré dans ses travaux la grande similarité entre le management des entreprises néolibérales et le management du parti nazi des années 30. Voir https://www.youtube.com/watch?v=CjmH2fCVUyM

    Ces conclusions ont un retentissement étrange en ce 21 juin 2023 ici à Vernouillet :

    Nous sommes des militants écologistes et nous entonnons « le chant des partisans », rebaptisé pour l’occasion « le Chant du concessionnaireChant du concessionnaire" (1.08 Mo), nous sommes des résistants à l’oppression néolibérale qui persiste dans ses projets écocidaires malgré l’évidence de la catastrophe en cours (des records de chaleur sont battus partout dans le monde en ce mois de juin et la ressource en eau n’est plus suffisamment disponible pour soutenir la vie des écosystèmes et des sociétés).
    Nous sommes des résistants mais on veut nous faire passer pour des terroristes et on nous oppose la force publique, police et gendarmerie, pour laisser l’oppresseur néolibéral poursuivre ses projets funestes.

    Ce même jour, après une vague d’arrestation par la cellule anti terroriste dans toute la France, le conseil des ministres du gouvernement de la France prononce la dissolution d’un mouvement de résistance qui étend maintenant son réseau à tous les départements, y compris ici en Eure et Loir, à Chartres, à Dreux, dans le Perche.

    Johan Chapoutot a vu juste : et les faits vont au-delà de ses conclusions :

    L’État français a une nouvelle fois choisi le mauvais camp, aujourd’hui celui des entreprises néolibérales aux projets écocidaires. Il est par ailleurs pointé du doigt comme défaillant sur le plan démocratique pour avoir empêché les représentants élus du peuple d’exprimer la volonté de tous par le vote au parlement et pour avoir imposé des règles rejetées de tous sur l’âge de départ à la retraite. Il envoie maintenant sa police et son armée, munie d’armes mutilantes et létales, pour criminaliser les actes de résistance qui entendent s’opposer aux projets écocidaires en vue de protéger la vie. Conjointement, l’État français "oublie" de préparer les conditions de la protection des populations face aux événements qui ne manqueront pas d’arriver : extrêmes climatiques, pénuries alimentaires et restrictions de la ressource en eau (les « qui aurait pu prédire ? »).

    L’État français a déjà été condamné deux fois pour inaction climatique ces derniers mois. Son mode opératoire toujours plus brutal et aveugle le décrédibilise encore davantage mais c’est vers la résistance et non vers l’État défaillant que l’espoir se situe.

    Complément: ce 21 juin est le jour de l'été calendaire mais l'été météorologique a commencé le 15 mai et nous entrons maintenant dans la cinquième saison baptisée "sur-été"

    5 saisons sur ete

    23 mai 2023 Communique du collectif troismarron suite articles du 22 maiCommunique du collectif troismarron suite articles du 22 mai (139.49 Ko)

    Édito 19 mai : A154-A120 Une autoroute s'est pendue !

    Vous pouvez chanter avec nous (sur l’air du Plat pays de Jacques Brel) : « Avec un ciel si bas qu’une autoroute s’est perdue, avec un ciel si bas qu’il fait l’humilité, avec un ciel si triste qu’une autoroute s’est pendue, avec un ciel si triste qu’il faut lui pardonner, avec le vent du nord qui vient s’écarteler, avec le vent du nord, écoutez le craquer, le plat pays chartrain qui est le mien ! »

    Voir Extraits de 'Droit de Pas Sage' au festival Orties Culture (vidéo 11 min)

    Texte 'Droit de Pas Sage' au festival Orties Culture

    Voir L'inutilité publique du projet A154-A120 Texte de Grégoire BAILLEUX
    Association Saint-Prest/Gasville-Oisème Environnement
    Mairie de Gasville-Oisème-Adjoint à l’Environnement.

    Droit de pas sage 1

    Édito 25 mars : GRAVE, URGENT, AUTREMENT
    les mots de C CASSOU à propos de la situation climatique voir son discours sur l'autoroute
    et une synthèse vidéo des projets autoroutiers en 15 min vidéo

     

    Édito 1er janvier 2023 : autonomisaction : mobilisation de toutes les connexions !

    Logo brain sykadap

    Les ingrédients de « l’ autonomisaction »appelée de nos vœux en 2023 :
    mettre en relation des cerveaux très connectés au sein de collectifs qui œuvrent localement en modes différentiés et complémentaires : « Il y a des luttes frontales comme à la zad de Notre-Dame-des-Landes et des luttes que je vais appeler feutrées. Les personnes circulent en fait des écolieux aux luttes frontales. L’une ne fonctionne pas sans l’autre » Geneviève Pruvost Quotidien politique - Féminisme, écologie, subsistance éd.La Découverte) en 2021.

    Et les ingrédients de la réussite des luttes collectives, on les a expérimentés en 2022 [Chartres Les marronniers Septembre, Épernon les Vergers décembre] : création du collectif, expertise (urbanisme, naturalisme, légalisme), action juridique, manifestations sur les lieux menacés et dans les espaces de vie collective (marchés, marches climat), médiatisations (Presse régionale, chaine YouTube, FR3, blogs, création d’un fanzine), occupation des lieux à défendre.

    BONNE ANNEE 2023 !

    Ingredients d une lutte reussie

     

    édito du 12 septembre 2022  Les réseaux se tissent

    Reprise des pluies depuis deux semaines, la nature a réagi instantanément stimulée par la renaissance de la vie du sol restée en sommeil (sécheresse, chaleur). Un peu dans la même séquence, notre mobilisation des 3 marronniers connait une expansion surprenante mais explicable : depuis plusieurs années, nombreuses.x sont celles.eux qui travaillent à l’atténuation des logiques mortifères qui engluent nos quotidiens. En se rencontrant et interagissant pacifiquement, les complémentarités entre les personnes produisent des effets additionnels qui boostent la dynamique. Comme dans la vie du sol, inaccessible à nos regards qui tisse le complexe aboutissement du vivant, de la fertilité et de la bio climatisation.
    Audience ce jour au tribunal de Chartres pour statuer sur le bienfondé d’une occupation de sauvegarde d’un espace boisé au cœur de la ville où deux logiques vont être confrontées. Mobilisation citoyenne de grande ampleur qui diffuse en bousculant nos modes de vie et les standards de nos sociétés, loin de la folie capitaliste.

    Voir le compte-rendu de l'audience sur Cactus-press

    édito du 19 août 2022

    NON A L’ABATTAGE DES 3 MARRONNIERS de la CHAMBRE des METIERS

    Sykadap est mobilisée aux côtés de Chartres Écologie pour défendre les 3 marronniers de la Chambre des Métiers menacés d’abattage illégal (car les arbres sont protégés par EBC- espace boisé classé)/ Voir vidéo de la conférence de presse du 18 août à Chartres ci-dessous.

    Dans le contexte climatique actuel, les arbres existants encore en bonne santé sont ceux qui climatisent naturellement l’air en cas de surchauffe. Ce sont aussi ceux qui favorisent les pluies en cas de sinistralité sur la disponibilité en eau.

    Laisser se faire ces abattages au cœur de ce mois d’août 2022 est une faute politique.

    Ne pas se mobiliser pour leur sauvegarde serait une lâcheté et un déni d’empathie envers les vivants d’aujourd’hui et de demain.

    édito du 20 juin 2022

    CLIMAT - paroles de jeunes

    édito de mars 2022

    Lien vers FESTIVAL CLAP ADAP du 20 au 29 avril 2022

    un point sur la parution du volet adaptation du rapport du GIEC : une bonne synthèse dans cet interview du Media

    et une redéfinition en cours du projet associatif de sykadap proposé lors de l'AG du 12 mars (lien vers le CR : un terrain près de chez vous):

    • Le terrain de Lèves devient une priorité pour l’association, pour permettre une activité collective régulière sur l’agglo de Chartres. Besoin de faire un point avec les enseignantes de l’école de Lèves pour création d’un projet commun.
    • Des propositions de rencontres et sorties informelles régulières pour répondre à une attente de nombreux membres de l’association.
    • L’étude et la réflexion autour d’activités possibles d’éco-pâturage, organisées avec des partenaires, la mise en route connexe d’un poulailler mobile, actions éducatives qui favorisent le développement de la biodiversité.
    • Le développement de la production de fruits et légumes, leur récolte, leur stockage, leur conservation, leur partage, cela sur plusieurs terrains animés par l’association sur le département.
    • Les actions engagées au sein de la Fédération Eure et Loir Écologie pour la défense des espaces menacés par l’artificialisation (autoroute 154) et pour les grandes causes comme la dénucléarisation (organisation de débats sur cette problématique qui est un enjeu de l’actuelle élection présidentielle).

    à venir pour l'année 2022

    Proverbe mexicain

    à venir en 2022 :

    Camp climat de février du 11 au 14 février

    Festival Clap'Adap du 20 au 29 avril

    EDITO décembre 21 : des lueurs d'espoir au milieu du chaos:
    voici 9 propositions issues de deux parutions télévisées de ces derniers jours: l'émission Envoyé spécial intitulée "la France à 50°C" et le docmentaire sur le Parc du Pléistocène avec l'hypothèse Zimov diffusée sur Arte.

    Notre corps à 50°C
    7 min

    Petit matin en juin 2050  2min

    Méga feux en Californie  3min

    Il n’y a plus d’eau en Californie  1min30

    Retour de l’âge de glace – le docu replay 1h30

    Les 50 métiers d’avenir  23 min

    Tuto pour la révolution  11 min

    Hypothèse Zimov
    explications
     

    Habitat du futur 3min


    EDITO COP 26 : Voir suite COP26 : tuto pour la révolution Présent COMMUN

    "le capitalisme détruit  l'habitabilité de la Terre, transforme les êtres vivants en marchandises et les écosystèmes en zones mortes. La seule écologie sincère est révolutionnaire. Le climat sera sauvé par un effondrement du capitalisme ou ne le sera pas".

     

    EDITO de rentrée : avec la parution du rapport du GIEC le 9 août dernier

    Résumé du communiqué publié par le GIEC, « Le changement climatique se généralise, s’accélère et s’intensifie ».

    https://resumegiec.wordpress.com/2021/08/11/rapport-du-giec-resume-pour-les-decideurs/

    Le texte du GIEC est d’autant plus impressionnant qu’il est d’une austérité sévère. Aux « décideurs » - et à tout un chacun - d’en tirer les conclusions. Si les mots techniques n’étaient pas assez clairs, les événements de cet été meurtrier - vagues de chaleurs en Amérique du Nord et en Europe de l’est, incendies en Turquie et en Grèce, inondations en Allemagne, en Inde et en Chine,... - devraient constituer une explication de texte suffisante (extrait de l'artice de REPORTERRE).

    EDITO du 21 juin 2021 (lien vers la cérémonie d'adieu aux arbres)

    signez la pétition "À Châteauneuf en Thymerais NE COUPEZ PAS LES ARBRES"

    Visuel 3 arbres

     

    EDITO du 9 mai 2021. Marche pour le climat (carto des mobilisations)

     

    Marche9mai21

    L’ANTHROPOPHAGIE EST-CE L’AVENIR ?

    L’écosystème est étroitement dépendant du climat.

    Un climat déréglé avec des sécheresses à répétition, avec des vagues de froid et des canicules qui durent, avec des tempêtes et des inondations, avec des alertes rouges qui se succèdent, c’est le futur qui nous attend dans les prochaines décennies (2030, 2040,…).

    Dans un tel contexte climatique, l’agriculture conventionnelle n’est plus possible, les rendements s’effondrent, la pénurie alimentaire devient la norme.

    Les animaux d’élevage ne peuvent plus être nourris et rapidement, les 8 milliards d’humains n’ont plus d’autre ressource alimentaire qu’eux-mêmes.

    L’Histoire* nous enseigne que lorsque la survie en dépend et que cela devient la seule issue, les humains, comme toute autre espèce animale soumise à de telles contraintes deviennent cannibales.

    Donc nous posons la question : est-ce que notre avenir est effectivement l’anthropophagie ? Dans l’état actuel des décisions politiques concernant la politique climatique, la réponse est OUI.

    *situations de famine durant les guerres.

    EDITO avril 2021 :

    En ces temps difficiles, … gardons le moral (une proposition de Ghislaine)

    Faites-vous des listes ? Moi, j’en fais pour les courses à faire, mais aussi pour les livres à lire, les films à voir, et surtout, pour les tâches à accomplir AUJOURD’HUI ABSOLUMENT… Mais pour garder le moral, je la limite, afin que la réalisation ne soit pas insurmontable.

    Au printemps 2020, j’ai entendu parler d’un livre qui a retenu mon attention :

    14 000 raisons d’être heureux, la plus grande collection de petits bonheurs, de Barbara-Ann Kipfer. Je n’ai pas eu l’occasion de lire ce livre, mais il m’a donné l’idée d’une nouvelle liste. Une liste positive, pleine de gratitude envers la vie, pleine de petits riens qui font la vie belle.

    Et quand le moral baisse un peu, ou beaucoup, ma liste vient me rappeler de bonnes raisons d’être heureuse malgré tout.

    Chacune, chacun, peut écrire son propre livre. D’ailleurs, je vais de ce pas ajouter une ligne au mien :

    • Le bonheur d’écrire pour partager

    En ces temps difficiles, on ne peut empêcher les oiseaux chagrin de survoler nos têtes, mais on peut les empêcher d’y faire leur nid… et voir les beaux côtés de la vie…

     

     

     

    EDITO mars 2021:

    L’autre tableau de Magritte

    Insignifiant ? Non, très signifiant.
    Il intrigue, où veut-il en venir ?

    Vers 20-30, on voit ce qui se dessine.
    Imaginez : le tableau resté planté là
    et autour c’est le monde qui vient.

    De l’herbe ? Non.
    Un arbre ? Que devient-il ?
    Et vous pensez quoi
    du passant sur le chemin ?

    Un monde presque immuable
    il y a si peu encore.

    La belle captive magritteLa belle captive (1931)

    Suite au camp climat de fév-mars 21 nous lançons le projet ADAPsyk

    EDITO de nouvel an 2021 :

    1er janvier 2021 BONNE ANNEE à vous les amis !!
     
    une bonne année 2021 active et pleine de bonnes décisions de nous-tous
     
    Grand arbre couleur

    2020 « année anomalie » ou année de la « nouvelle a-normalité »…

     

    Vers 2021, 2022, 2023, 2024, nouvelles années les plus chaudes jamais connues - comme 2015 à 2020 ont été six années de records climatiques - plus que probable ! Avec les conséquences que l’on peut imaginer sur le régime hydrique des cours d’eau, le niveau des récoltes, le prix du pain, la montée des révoltes …
    Carte voeux 2021

    Dans cette perspective, chaque action compte, vers l’atténuation et vers l’adaptation, à mener de front.

    Voir la conférence de Christophe CASSOU sur l'état du climat

    Christophe CASSOU est un des auteurs du prochain rapport du GIEC à paraître en 2021/ 2022

    EDITO du 1er décembre 2020 :

    Début de l’hiver météorologique, nous ressentons les premiers froids et les jours sont courts. Nous sortons d’un automne que l’on a pu ressentir comme un deuxième printemps : les pluies de la mi-septembre, bien réparties et moyennement abondantes (moins de 100 mm au total dans le 28 depuis cette date), ont fait place à une arrière saison qui s’est poursuivie jusqu’à la fin novembre : des ambiances de sud de la France jusqu’en Beauce en quelque sorte…

    Nous avons valorisé toute cette période pour réaliser 10 potagers dans les écoles – Chartrainvilliers / 2, Le Coudray élémentaire, Châteauneuf maternelle / 2, Béville le Comte / 2, Dammarie élémentaire / 2, et à BétaMachine lors du Festival Faire Hacker. Ici l'un des potagers de l'école de Dammarie.

    Potag2 dammarie automn20
    Les potagers sont implantés en automne avec des graines et des plantes qui vont passer l’hiver ou simplement occuper le terrain et produire de l’engrais vert qui sera valorisé lors des implantations de printemps.
    De belles réalisations auxquelles se mêlent maintenant les haies diversifiées dont nous avons réalisé les deux premiers ateliers avec deux fois 3 classes les 26 et 27 novembre à Dammarie : celles-ci vont créer un microclimat, enrichir la biodiversité, produire de la biomasse et de la fertilité, entre autres avantages !

    Haie nov20 dammarie

     

    EDITO du 21 octobre 20 : Réorganisation et valorisation visuelle du site

    Certain.e.s l'ont sans doute déjà remarqué, depuis quelques semaines SykADAP travaille sur son organisation et son identité visuelle, tout de bleu vêtue. Le menu du site a été réorganisé afin de l'aérer et de rendre plus fluide son utilisation. De plus, la page d'accueil renommée "Nous connaître" a été réfléchie de manière à mettre en avant les catégories les plus importantes du site. Aussi, la page Nous contacter a été complétée notamment avec une carte Google Maps indiquant l'adresse de l'association.

    Par ailleurs, la chaîne YouTube et la médiathèque SykADAP font actuellement l'objet d'une mise à jour. D'autres éléments sont à venir comme une "Revue de presse" inventoriant les articles de la presse locale (L'Echo Républicain, Radio Intensité...) dans lesquels est mentionnée l'association ; mais également des présentations vidéos des membres de SykADAP dans Les membres de l'asso.

    N'hésitez pas à nous faire part de vos avis sur ces changements !

    Belle semaine à toutes et à tous !

    Joanne, volontaire en service civique

    EDITO de rentrée : Par rapport à ce qui nous attend c’est du beurre !

    On nous dit dans l’oreillette que 2020 serait sans doute la plus « douce » des 20 prochaines années (douceur climatique, douceur sociale, douceur de vivre), donc profitons-en !

    Et au final, depuis le déconfinement du 11 mai, après des livraisons de paille printanières (plutôt bucoliques), SykADAP a refait de nombreuses animations, dont les semaines de classes vertes CLIMAT & BIODIVERSITE nouvelles du genre. MERCI aux bénévoles qui se sont succédés pour assurer un encadrement de qualité et dynamique, apprécié des enseignants et des élèves : les deux Françoise, Laurent & Isabelle, Carol-Anne, Pascale, Sylvain, Bernard. On a tenu la distance : cinq animations en une semaine en juillet à l’école BERTHELOT sous l’égide de Renaud le directeur, dix animations en une semaine en août en concertation avec Mathieu le Directeur de StPIAT-CHARTRAINVILLIERS et Florence l’enseignante animatrice nature !! Et aussi ... Chantier paille, ... caravane climatik ... qui ont eu lieu de façon totalement opérationnelle.

    Donc on continue sur des programmations d’activités en école dès cet automne, sur des visites locales d’intérêt général (marché de Nogent le Rotrou un prochain samedi matin), sur un projet d'implantation de verger à Dancy, sur des réflexions pour de nouvelles propositions (réflexions avec Emma).

    Et pourquoi pas faire à SykADAP toute la place pour la relève si une personne voulait s’investir dans la sensibilisation du plus grand nombre et essayer d'en vivre. Une OFFRE est faite.

    Belle rentrée à toutes et tous !

    EDITO du 11 mai 20

    Extrait de la notice Wikipedia de JL Nancy: "C'est avant tout la pensée de la communauté qui sert de fil conducteur aux écrits de Jean-Luc Nancy. Après les totalitarismes du XXe siècle, nous savons que considérer la vie commune comme une oeuvre collective harmonieuse c'est déchaîner sa force de destruction, voire d'autodestruction. Il faut donc bien plutôt accompagner et souligner le désœuvrement de la communauté, c'est-à-dire son inaccomplissement, qui fait aussi son ouverture. Vivre ensemble, c'est être-avec, c'est se savoir exister dans une communication avec les autres qui est de l'ordre du contact et de la contamination sans identification et sans fusion. "Il n'y a rien entre nous", telle est la formule à double sens qui rend le mieux compte de notre proximité et de notre éloignement réciproques."

    Voir aussi VIDEO : un trop humain virus

     

    EDITO de mi-avril 20

    Ça avance … vers le monde d’après.

    Des actions solidaires, avec le lancement des Autoformations #solidariteGA qui bouillonnent en période de confinement (visio).
    Avec aussi la naissance du Collectif INTER-Asso « Gault&Co » et l’action « masques solidaires ».

    Les cartes sont rebattues pour les animations scolaires et éducatives, être éthique et responsable, proposer des modules actualisés post-covid.

    Partager les ressources, à commencer par la PAILLE !! Lancement des paillages à grande échelle pour contrecarrer une offensive de sècheresse sans précédent.

    Dans tous les cas, ne plus produire POUR LA MORT ! Retour aux fondamentaux avec Bernard FRIOT et direction la COMMUNE pour trouver la bonne échelle d’action.

     

    4 avril 2020 #solidariteGA

    ‘RESET’ de toute la société humaine par la situation COVID19

    > Ah tiens ! Les besoins de base ne peuvent pas être confiés à des marchands motivés uniquement par le gain, et la notion de service public doit être réhabilitée…

    > Ah oui et aussi ! : l’alimentation et la santé sont des essentiels, et les personnes qui assurent ces champs de compétence doivent être considérées…

    On aurait du avoir l’impression d’enfoncer des portes ouvertes … et pourtant tout est bel et bien à revoir…

    Ce qui est nouveau...  lire la suite

     

    31 mars 2020 "on arrête tout - on réfléchit"

    Point d'étape sur la période actuelle : nous sommes sous le choc de la dystopie et cherchons à rassembler nos esprits pour imaginer la suite. Il faut émerger sur la construction collective de cette immédiateté. Nous savions que le monde était destiné à basculer, maintenant nous en voyons les contours se dessiner sous nos yeux…

    Tu recevras de nos nouvelles d’ici quelques jours pour indiquer comment concrètement nous allons poursuivre l’année en cours et envisager la prochaine.

    Porte-toi bien, prends soin de toi et tes proches

     

    Edito de Mars

    "SYKADAP Actions en région autour du climat qui change"

    Cette association créée en 2016 a pour but :

    la promotion à vocation régionale de changements personnels et communautaires reliés au changement climatique, par la diffusion de techniques et de connaissances, par l'expérimentation locale, et par l'éducation populaire auprès de tous publics

    Il s’agit donc pour nous sykadapien(ne)s de relever un défi qui nous dépasse largement, mais on doit mettre cela avant toute autre préoccupation : on veut que nos enfants puissent vivre, tout simplement, et ce n’est pas gagné.

    Chaque jour amène son lot de mauvaises nouvelles, comme dans un cauchemar éveillé, et en plus, nous sommes sous les attaques d’un état qui, au lieu de chercher à protéger ses citoyens, détruit méthodiquement toutes les protections collectives, toutes les formes de solidarité, en totale adversité d’un mouvement de fond venant de tous ceux qui veulent voir advenir ce monde nouveau, ce monde qui ne sera plus vidé de son sens.

    La devise de la nation française doit être rappelée : « Liberté, Égalité, Fraternité ou la Mort »

    sykADAP relève ce défi à son échelle, l’échelle locale, celle de la Région (principalement le département 28, et aussi quelques incursions en 45, 36 pour l’année 2019)

    sykADAP est un groupe de bénévoles qui partagent du temps, des ressources, des intérêts, de la joie de vivre malgré les tourments.

    Le travail d’éducation populaire se fait auprès des élèves des écoles de tous âges, par les INFO climat, les actions d’adaptation (permaculture, auto-construction, recyclage, repérage et valorisation des ressources locales, revitalisation de la biodiversité). Il faudrait que ce travail de fond soit mené sur tous les secteurs de France, avec des petits sykADAP partout ! Et pourquoi pas !!
    Alors, on verrait se lever tout un peuple pour sa propre sauvegarde !

    Il suffit de constater à quel point les remarques de jeunes peuvent être d’une grande pertinence et d’une grande maturité, comme cette jeune fille de CM1 qui affirme à la fin de notre intervention « eh bien voilà, je voulais être pilote de ligne, mais après ce que je viens d’entendre, je crois que je vais réfléchir »

     

    Petit collage de Bonne année

     

    EDITO de Noël

    Pour Noël 2019, nous vous offrons le deuxième opus de la série de BD « METEO BOBO ».

    Voici donc l’épisode 2 intitulé « Réanimation » (fait suite à l’épisode 1 « Révélations »)

    Alors bonne découverte et JOYEUX NOËL !!

    sykADAP

     

     

     

     

    LIRE "le moment avant les fêtes" billet du 13 décembre